En Colombie, la loi vous autorise désormais à travailler sous l’emprise de drogue ou d’alcool

1
3096

En Colombie, les travailleurs peuvent désormais se présenter au travail en étant sous l’emprise d’alcool ou de drogue !

En effet, un article du Code du travail colombien a récemment été modifié. Ce dernier affirme qu’il est possible de travailler ivre ou encore sous l’emprise de drogues tant que cela n’affecte pas leur productivité.

Depuis cette modification, validée par la Cour constitutionnelle du pays, il n’est donc plus possible de sanctionner un employé au motif qu’il est alcoolisé ou drogué, du moins si cela ne l’empêche pas de travailler correctement. Cette décision met ainsi la toxicomanie et la consommation d’alcool au même niveau que la maladie professionnelle.

A lire aussi : Un politicien suédois suggère d’accorder aux employés des « pauses sexes » rémunérées 

En revanche, il existe quelques exceptions. Si l’activité pratiquée comporte un risque pour le travailleur, ses collègues ou quiconque, la loi ne s’applique pas !

loi colombie autorise l'alcool et la drogue au travail - Sans Pression