Une première dépendance à Netflix vient d’être traitée en Inde

Au chômage, l’homme de 26 ans passait des heures devant son écran !

C’est bien connu, Netflix fait tout pour retenir au maximum ses utilisateurs devant leur écran. Que ce soit avec ses productions originales ou bien son application étudiée pour proposer une expérience utilisateur des plus agréable et fluide, la tentation du “binge watching” est présente chez beaucoup de spectateur. A tel point que l’Institut National de la santé mentale et des neurosciences a traité un premier patient indien si l’on en croit India Today. Il s’agit ici d’un premier cas mondial qui interroge autant qu’il inquiète…

Au bout de six mois que l’homme a donc été traité suite à des problèmes de vision, une grande fatigue et un sommeil perturbé par des séances qui pouvaient durer jusqu’à 7 heures dans la journée.

Le jeune indien de 26 ans est actuellement traité pour cette addiction à l’Institut National de la santé mentale et des neurosciences avec des formations de conseil en orientation et des exercices quotidiens de relaxation.

Source : Begeek